Porte de la Baie-James

La porte de la Baie-James marque le début de la Route des Conquérants. Quand, dans les années 60, le Québec a commencé à rêver de développer les ressources de la Baie-James, il n’y avait toujours pas de route. Un organisme formé de gens d’affaires de La Sarre et de Villebois a fait le pari que la route du développement économique passerait par ici. Ce groupe, c’était l’Ordre des Conquérants du Nord. Cette aventure s’est présentée comme une course à qui mettrait le pied sur la lune en premier, car d’autres villes voulaient aussi que la future route passe par chez elles.

Le nord, c’était la planche de salut face à une agriculture et un développement forestier qui battait de l’aile. C’est ainsi qu’en 1967, les Conquérants ont entrepris la construction d’une route d’hiver à partir de Villebois pour rejoindre la Baie James près du village cri de Fort-Rupert, que l’on appelle aujourd’hui Waskaganish. En mars 1970, la route de 215 km a été officiellement inaugurée. « La Porte de la Baie-James » est un monument qui commémore la première route d’hiver se rendant à la Baie-James. Aujourd’hui la route N-810 au nord de Villebois reprend en partie ce tracé historique.

POUR S’Y RENDRE :

En arrivant à Villebois continuez tout droit vers le Nord.